Saturday, 29 May 2010

BABS convention Harrogate 2010


Just a personal note to record that our barbershop chorus, The Big County Chorus, sang at the national convention competition at the Harrogate International Centre this afternoon. We were pleased to come 29th out of 37th choruses, improving our score considerably from our effort in Scarborough two years ago. We sang two songs: Let the Rest of the World Go By and If You Knew Suzie.

Now, barbershop is Cheesy (deliberate capital C), but it's a lot of fun to sing, and today we were up against the best choruses in the country. For the record, the Great Western Chorus from Bristol won.

Thanks to our chorus director Hazel, our chairman Keith and my good mates Douglas, Tim and Joe. Good fun.

Friday, 28 May 2010

Félicitations languagesonline.org.uk

A mon avis il n'y a aucun doute que languagesonline.org.uk, le site de Royal Grammar School, High Wycombe, maintenu principalement par Andrew Balaam, est le meilleur site pour l'apprentissage interactif de la grammaire française.

En ligne depuis plusieurs années et régulièrement mis à jour, il offre une grande gamme d'exercices motivants inspirés par le programme Hotpotatoes. Tour récemment Andrew a posté une excellente série d'exercices sur la Coupe du Monde 2010 dont nos élèves ont déjà profité. Nos élèves aiment la clarité des activités qui sont mises en valeur par les images amusantes qui les accompagnent.

Il serait facile de ne pas apprécier le travail fait par les profs de RGS High Wycombe, qui offrent leur travail sans rémunération dans le cadre du Specialist Schools Trust. C'est un véritable modèle de partage de ressources dans le monde éducatif. L'expression "take for granted" se traduit difficilement ici, mais vous voyez ce que je veux dire.

http://www.languagesonline.org.uk

Wednesday, 26 May 2010

Sunday, 23 May 2010

Personal log Star date 23.05.10

Went to just about the best gig of my life last night in Manchester. Translatlantic were playing. TA are the prog "supergroup" made up of Neal Morse (my favourite musician - ex Spock's Beard), Mike Portnoy (my favourite drummer - Dream Theater), Pete Trewavas (bass - Marillion and Roine Stolt of Flower Kings (the kings of Swedish prog). They played for over 3 hours and it was truly magnificent.

Here's a youtube of them playing two nights before in Tilburg, Holland:

Wednesday, 19 May 2010

Polémistes.fr

Found a useful site for debates on contemporary issues. They take a an issue and invite people to put up for and against views. It's a bit short on content so far, but has some good material for A-level teachers.

http://www.polemistes.fr

By the way, in the highly unlikely event there is a reader looking for a job to teach French or Spanish in Ripon...... we have a post from September. Contactez-moi si cela vous intéresse. Nous ne mordons pas.

Sunday, 16 May 2010

Veggie Pride à Lyon

Familles végétariennes défilant lors de la Veggie Pride.
Familles végétariennes défilant lors de la Veggie Pride. Image: L'Express.

J'ai toujours eu l'impression qu'il y a moins de végétariens en France qu'au Royaume-Uni. Selon un site qui promeut le végétarisme il y aurait environ 1 million de personnes en France qui se déclarent végétariens. Le site Vegesoc prétend que nous serions 3 millions à éviter la viande au Royaume-Uni. C'est pour cela peut-être que nos "veggies" ne ressentent pas le besoin de manifester pour leur régime. A Lyon par contre certaines familles désirent sensibiliser le public au traitement des animaux et pourquoi pas? Je suis parmi ceux qui en toute hypocrisie mangent de la viande sans croire que c'est une habitude moralement justifiée. Si je devais abattre un animal moi-même, je resterais au fromage et aux noix.

Reportage de l'Express:

La Veggie Pride se tiendra le 15 mai à Lyon. Les manifestants, végétariens, souhaitent que le traitement des animaux destinés à l'abattoir devienne une vraie question politique.
Le 15 mai, à Lyon, se déroulera la Veggie Pride, une manifestation de végétariens.
Les participants à cette Veggie Pride ne se considèrent pas de la mouvance écologiste: l'objectif est de faire de l'abattage des animaux un vrai sujet politique.
La manifestation a regroupé plus de 400 personnes les années passées à Lyon, et jusqu'à 700 lorsqu'elle se déroulait à Paris. Tous types de personnes y participent. En fin de cortège, une section est dédiée aux familles végétariennes, au nombre d'une vingtaine. Sara Fergé de l'association précise: "Elles s'en prennent plein la tête, alors qu'elles cherchent seulement à transmettre à leurs enfants leur éthique: le respect des animaux."
Depuis quelque temps, l'association qui organise la manifestation note que la condition de l'animal commence à devenir une vraie question de société. Elle souhaite aussi faire une demande officielle pour que le gouvernement reconnaisse le végétarisme comme un mode d'alimentation viable.

http://www.vegetarisme.info/spip.php?article401

http://www.vegsoc.org/nvw/2002/presspac2.html

Friday, 14 May 2010

Quel temps fait-il?

Selon AFP:
Les Britanniques passent six mois de leur vie à parler météo
LONDRES — Obsédés par l'état du ciel, les Britanniques passent en moyenne l'équivalent de six mois de leur vie à discuter de la météo, selon une étude publiée vendredi.
Les spéculations pour savoir s'il va faire beau ou non, les récriminations contre le froid ou la chaleur fournissent le principal sujet de conversation avec des étrangers ou des relations d'affaires pour 58% des Britanniques, montre cette étude.
L'enquête, effectuée par le très sérieux institut de sondage ICM auprès de 2.018 personnes, établit que les Britanniques parlent de la météo pendant au total 49 heures chaque année, ce qui en fait le premier sujet de conversation devant le travail, la télévision, le sport ou les potins.
De plus 19% des personnes âgées de 65 ans ou plus estiment être capables de prévoir le temps aussi bien que les météorologues professionnels.

J'ai toujours eu l'impression que les Français parlent autant de la météo que nous autres sujets de sa gracieuse majesté. Il y a plus de vingt ans j'allais régulièrement dans le Vaucluse (on faisait un échange avec un lycée à Orange). A chaque fois quon entendait le moindre bruissement des feuilles dans les arbres on me disait: "c'est le Mistral". Ils ne savaient pas que la météo m'intéressait pas mal - je suis anglais, c'est normal. La plupart du temps ce n'était pas du tout le Mistral. En linguistique on appelle ce genre de communication entre les gens la "communion phatique" (phatic communion). Ce gebnre de communication joue un rôle fondamental. Voici une définition:

La communication phatique se réfère à ces stades de transition dans lesquels les interlocuteurs pratiquent des conversations conventionnelles, stéréotypées et triviales mais qui servent à établir une certaine harmonie et une bonne dynamique communicationnelle entre eux. Dans la phase d’ouverture d’un dialogue, la communication phatique permet de trouver un langage commun, un champ sémantique partagé de même qu’à établir des formes de hiérarchie et des relations entre participants.
A cet égard les Anglais (et les Français d'ailleurs) ont un avantage par rapport à certains peuples, car nous sommes gâtés en ce qui concerne l'intérêt de notre climat.  Je me demande sur quels sujets les habitants de l'Arabie Saoudite se penchent quand ils ouvrent un dialogue.

Tuesday, 11 May 2010

Ressources pour AS

J'ai posté des exercices de grammaire sur frenchteacher.net. Ce sont des phrases sous forme de "cloze test" qui ressemblent de très près aux phrases qu'on trouve dans l'examen AQA. Il faut chercher parmi les ressources A-level.

Saturday, 8 May 2010

Ressources pour A2

J'ai publié sur frenchteacher.net des ressources pour l'examen AQA A2. J'ai fait 100 phrases à traduire (anglais-français). J'ai également posté une dissertation écrite par un de mes élèves, Giles Pitts.

Les examens oraux se sont bien passés. J'étais content de l'examinatrice qui, selon les élèves, a mené les examens comme il fallait, et avec pas mal d'enthousiasme. Il y a toujours la possibilté de faire les oraux nous-mêmes, mais cela demande beaucoup de travail, un peu de stress, et pour l'école il faut considérer les coûts de remplacement. Tout compte fait, je crois qu'e l'année prochaine on va faire comme cette année.

Elections

Quelques petits points:

  • les Tories auraient du gagner plus de voix après 13 années de gouvernement travailliste - les grandes villes industrielles et les Ecossais restent fidèles au parti travailliste
  • le scrutin majoritaire first past the post (plus précisément "mode de scrutin uninominal à un tour",) a fait en sorte que, encore une fois, les libéraux-démocrates aient eu trop peu d'élus (les chiffres sont: à peu près 38-39,000 électeurs pour un député travailliste ou conservateur, 119,000 pour un député libéral-démocrate)
  • les travaillistes ont résisté bien mieux que prévu, ce n'était pas la déroute
  • les petits partis ont eu une soirée difficile (environ 500 000 personnes ont voté BNP quand même)
  • la participation (en hausse) reste relativement décevante à 65%, malgré l'intérêt apparent des électeurs - beaucoup de gens s'intéressent peu à la politique ou bien refusent la classe politique entière
  • le centre-gauche a peut-être trop peur du parti conservateur qui n'est plus celui de Maggie
  • les différences de politique entre les partis ne sont pas énormes
  • notre système électoral n'est plus adapté et paraît franchement anti-démocratique

Friday, 7 May 2010

EasiSpeak microphone lesson

I finally got round to doing a lesson with the Easispeak USB microphones today with my Y8 class. I just got them to read aloud a passage I had practised with them. One microphone between two with an instruction sheet and a passage to read. After group repetition they recorded their voices and listend back, either directly from the microphone's headphone socket, or from the computer with Audacity. They could then save their recordings in their My Documents folder.

Very basic really, but the class enjoyed the lesson more than usual and got a good deal of reading aloud done. Some went on the read some café dialogues from the text book.

The EasiSpeak mikes worked well and the sound quality was good. I'll have another go with the mikes in a few weeks. Important to keep the idea fresh, I think.

Thursday, 6 May 2010

Carte scolaire

Dans son blog sur l'éducation en France Philippe Watrelot a posté:

"Les chefs d'établissements du Syndicat national des personnels de direction de l'éducation nationale (SNPDEN), le principal syndicat, ont réalisé auprès de 2 758 établissements une enquête sur le bilan de l'ouverture de la carte scolaire. On en trouve les résultats dans plusieurs journaux ( dont Le Monde).
Depuis la rentrée 2007, les familles disposent en effet – dans la limite des places disponibles – de la possibilité de choisir leur établissement secondaire. Quel bilan ? L’enquête du SNPDEN met l’accent sur l’aggravation des inégalités. Depuis 2007, 39,7 % des collèges et lycées de zones d'éducation prioritaires ont connu une baisse d'effectifs. Ils sont même 10,7 % à avoir perdu un quart de leurs effectifs. Les bons établissements attirent tous les bons élèves et les collèges ou lycées moyens sont tirés vers le bas. Cette ouverture de la carte scolaire avait pourtant été "vendue" par Xavier Darcos comme une mesure de justice sociale qui allait permettre aux classes défavorisées de choisir leur établissement. En 2007, le ministre se défendait de prendre le risque de « ghettoïser » certains établissements. C'est pourtant ce mécanisme pervers qui est à l'oeuvre.
D’où aussi des phénomènes de files d’attente et de sélection avec un modèle “parisien” qui tend à se généraliser au reste de la France. Pour résumer, on peut dire qu’on a cru (ou voulu nous faire croire) que l'assouplissement de la carte scolaire allait permettre aux familles de choisir le lycée. En fait, ce sont certains lycées qui choisissent leurs élèves...
Au final le syndicat demande au ministre de l'Education de rouvrir ce dossier car "si on laisse faire les choses, dans trois ou quatre ans il sera trop tard", selon lui."


Il est certain que le choix d'établissement scolaire pose les mêmes problèmes qu'en Angleterre et que les conséquences sociales sont pareilles.

La ville de Brighton a été la première en 2007 à tester un système du tirage au sort pour faire en sorte que des élèves de divers milieux sociaux se retrouvent dans le même établissement. D'autres facteurs peuvent entrer en jeu dans la sélection d'une école aussi:

http://www.guardian.co.uk/education/2007/jul/13/schools.uk2

http://www.independent.co.uk/news/education/education-news/the-big-question-should-schools-use-lotteries-to-decide-the-allocation-of-places-438312.html

Conclusions? Si on donne aux parents la possibilité de choisir l'école de leurs enfants, on finira par voir une hierarchie d'établissements. Ce sera les parents les plus motivés et les plus malins qui profiteront le mieux du système. Cette question constitue un microcosme de deux types de société, la première où l'Etat est primordial, la deuxième qui donne la priorité au choix individuel.

Monday, 3 May 2010

Drill and skill

An acquaintance from Adelaide stayed with us recently. He helps to administer a "boutique school", which, if I understood him correctly, is Australian for an experimental school. In his school, for example, they don't have a traditional secondary timetable like ours, nor do they have classrooms as such, more like "learning spaces". I could tell that the pupils there did not sit in rows and swallow information in the "mug and jug" fashion!

Anyway, I asked him how they taught languages there without the children working in traditional ways. His answer was that the school did not teach modern languages and that any children who wished to were farmed out to other places. In explaining their approach he coined the term "drill and skill", which I had not heard before but which I immediately understood, as any teacher would.

I sensed, maybe mistakenly, that he did not favour "drill and skill" (called elsewhere "drill and practice" or "skill-building", for example) and this made me reflect for a moment on why I valued it, and continue to value it, at least for the students I am responsible for.

Behaviourism has been long out of fashion, but I have always felt that it offers us language teachers some useful lessons about the value of repetition and drilling to achieve automatic responses and ultimately creative patterns of behaviour. I have always seen it as one very useful club in the bag as we try to get pupils to internalise grammatical patterns and vocabulary. In this model repetition is important, but by its nature is repetitive (!) so one of our skills has to be to practise patterns whilst trying to avoid it seeming dull. There are many ways to do this (e.g. Q/A, repetition, yes/no questions, games) and lesson planning is often about achieving the aim of repeating without it creating boredom. And I may have said here before, I rather like the analogy of learning a musical instrument - you build up skills by practising patterns and building up muscle memory. In sports training students build up overall skill by doing all sorts of simple physical drills. It works.

Needless to say, there is much more to language learning than this - I can hear proponents of Krashen's comprehensible input objecting, for example, plus the fact that pupils learn in different ways - but if we fail to drill and skill, I fear that we are doing our pupils a disservice. We should not be apologetic about drill and skill; many learners enjoy it, many tolerate it (and why should learning always be fun?), but in language learning terms it is good for you!

I read all sorts of interesting developments on MFL teaching blogs, particularly about the use of web tools. I may be wrong, but I  feel that some (and I stress the word some) activities may be fun, but do not actually create a lot of practice. We would be wrong not to exploit the limited time we have for MFL by drilling and skilling as much as we can.

Nouvelles ressources

Un petit mot pour les profs qui se servent de frenchteacher.net. J'ai posté de nouvelles ressources de révision pour A-level sur les pages A-level. Il s'agit d'une dissertation sur Camus écrite par un de mes élèves Giles, et des listes de vocabulaire et de questions à discuter sur les "sujets culturels" de AQA. Cette semaine c'est les examens oraux des élèves de première et de terminale. Je leur souhaite bonne chance.

http://www.frenchteacher.net/alevel/alevelindex.htm