Saturday, 30 May 2009

Proposed new MFL level descriptions

QCA a publié des descriptions de niveaux qui entreraient en vigueur en 2011. Au lieu d'avoir quatre "attainment targets" (Listening, Speaking, Reading, Writing), on nous propose deux catégories linguistiques (Speaking/Listening et Reading/Writing), plus une troisième qui porte le nom "intercultural understanding". Les enseignants ont le droit de commenter sur ces nouvelles descriptions jusqu'au 24 juillet. JE VOUS CONSEILLE DE DONNER VOTRE AVIS.

A priori, ce qui me vient à l'esprit, c'est qu'on nous demande à KS3 de contrôler les connaissances inter-culturelles des élèves, mais qu'au niveau A-level on nous demande expressément de ne pas le faire! Notre rôle principal devrait demeurer l'apprentissage d'une langue, pas d'une culture. Certes, nous avons un rôle important à jouer dans la lutte contre la xénophobie, mais on ne devrait pas nous demander de mesurer ce qui est quasiment impossible à mesurer!

Dans un deuxième temps si on nous incite à faire parler et écrire les élèves en anglais dans le but de favoriser cette compréhension inter-culturelle, on va certainement réduire leur capacité de communiquer dans la langue cible. C'est un véritable pas en arrière.

Troisièmement on a classé Speaking avec Listening essentiellement pour simplifier le système; pourquoi pas classer Speaking avec Reading, par exemple?

Finalement, quel niveau va-t-on donner à un élève qui soit fort en connaissances inter-culturelles mais faible en langue?

Donc ma première impression est forcément négative. C'est une réforme qui suit celle des écoles primaires, mais elle va dans un mauvais sens. Cela sent la mode! QCA devrait sortir de cette impasse le plus vite possible.

Voici les descriptions en détail pour les langues vivantes:
http://www.qca.org.uk/libraryAssets/media/095654_QCA_S_Levels_ForeignModLang_final.pdf

Voici la raison d'être de cette réforme:

http://www.qca.org.uk/libraryAssets/media/95805_QCA_Overview_Doc_final.pdf

Voici quelques commentaires dans le forum du TES:

http://community.tes.co.uk/forums/t/321285.aspx

Pour participer à la consultation:

https://qca.custhelp.com/cgi-bin/qca.cfg/php/enduser/doc_serve.php?&5=46

Sunday, 24 May 2009

Sing - Llandudno

Un petit post personnel, si vous voulez. Vendredi soir j'ai participé à la grande réunion SING des chanteurs britanniques de "barbershop" dans la belle station balnéaire de Llandudno. Mon quatuor qui porte le nom kitch Chordwrights (fabricants d'accords) a terminé 14ième dans la demi-finale du concours national. Nous avons gagné le prix du meilleur quatuor débutant. Je n'ai pas de photo à afficher - tant mieux.

Llandudno était beau, Helen.

Wednesday, 20 May 2009

Question and answer revisited

Here's one in English:

When I was trained in the 70's at the West London Institute of HE (London University) question and answer technique was the established othodoxy in modern language teaching. It had been the practice of teachers like Alan Hornsey and David Harris and before them a certain Mrs Hodgson, if I recall correctly. It was the staple diet of Mark Gilbert's Cours Illustré de Français, which was forward-looking for its time and which I had used as a secondary student.

Question and answer technique has its limitations, but it remains a powerful tool in our armoury. Why is it so good? And how do we do it?

Let's take the second point first: we use a hierarchy of question forms, starting with the easiest (yes/no or true/false) and working up to the hardest (open-ended questions with a "what" idea). In between we have either/or questions and fairly closed question-word questions using "when", "where", "what time" etc.

You have to work at pace to stop a class flagging and it may only work well for a limited time, maybe 20 minutes with able students, 10 with less able. The teacher can ask questions, pupils can ask questions to the teacher or to each other. The teacher can ask as pupils write down answers (good for a calming afternoon session). The teacher can give false statements which pupils correct (they like this).

Pupils usually put up their hands, but you can put them on the spot a bit - this can make them sit up and concentrate harder. You can mix up individual questions with repetition (group or individual).

Visual aids are great for QA, but texts offer a lot of variety too.


So, why do it?

Good for teaching listening skill, brilliant for controlling the release of material at the right level (selection and grading), good for class control, provides lots of target language input, encourages pupils to induce grammar rules, suits the teacher who enjoys leading, good for modelling good pronunciation, it's demanding, plays on the behaviourist learning model (plenty of repetition and drilling), it's good for promoting accuracy (teacher's model is better than a partner's) and it is form of communication, albeit artificial. Don't forget what it replaced: grammar-translation.

Downsides? Yes, it's not authentic communication, but we are in a classroom, not on the street, so plausible is fine, authentic not vital. Only one child speaks at a time, what are the others doing? Listening? Who knows?! But if you work fast and keep them on their toes you can keep them on task. It's demanding on concentration and some groups may not take it for long. is it fun? Does it have to be??

Overall we would be foolish not to make the most of this most basic of techniques. I am less gung-ho about it than when I started teaching. I was more dogmatic then, less pragmatic. But I do wonder whether young teachers receive any training on questioning techniques and the value of question-answer as a pedagogical tool.

Sunday, 17 May 2009

JALONS

Je viens de découvrir, grâce à Helen Myers, le site JALONS qui fait partie de l'INA. Sur ce site on peut visionner des vidéoclips sur l'histoire de la France. Avec chaque clip on trouve à droite un petit document contextuel. Les vidéos sont classées selon l'époque qui vous intéresse, par exemple Première Guerre Mondiale. Je vois combien cela pourrait être utile pour des élèves voulant étudier l'histoire de la France. Ou bien on pourrait les montrer en cours pour ajouter un peu plus de couleur (ou noir et blanc!) au cours.

Voici le lien. Cela vaut la peine d'aller y jeter un coup d'oeil:

http://www.ina.fr/edu/public/Html/PrincipaleAccueil.php?login=&clock=&sign=&Hauteur=994&Largeur=1280

Saturday, 16 May 2009

"Gained time"

Les oraux sont terminés et les élèves de Y11, 12 et 13 sont partis. On pousse un grand soupir de soulagement. Nous autres profs aimons bien cette période où on peut commencer à faire nos projets pour lesquels on n'a pas eu le temps jusqu'ici. Il y a des programmes à préparer pour l'an prochain, des idées à discuter, mais aussi des bulletins scolaires à écrire.

Comment organiser l'année de terminale pour l'an prochain? Le programme a changé. Plus de "coursework". Avec AQA les "cultural topics" à faire. Nous commençons à réfléchir sur notre planning. J'ai en tête l'idée de travailler sur une oeuvre littéraire après Noël, d'étudier un peu une époque historique avant Noël et de laisser travailler les élèves un peu sur un sujet qu'ils auront choisi eux-mêmes. Donc ils auront le choix entre trois sujets quand ils auront à faire leurs deux examens en mai/juin prochain. Qu'en pensez-vous?

J'ai revu avec mes élèves l'autre jour un film que j'adore: Un long dimanche de fiançailles. On pourrait étudier un peu la première guerre mondiale vue par la France. Ou bien on pourrait visionner le film et lire le roman dont il est tiré comme sujet littéraire.

Et puis j'ai vu chez HMV ce matin Au revoir les Enfants, un autre film également émouvant. Je vois un lien immédiat avec La Peste que j'ai fait plusieurs fois avant et que j'ai lu moi-même au lycée. La résistance et la collaboration sont des thèmes bien rôdés pour A-level, mais on pourrait les aborder quand même.

Je trouve quand même bizarre que nos élèves écriront leurs disserts et que l'examinateur ne pourra même pas juger le vrai fond de leur travail. Cela va exiger une préparation soignée pour que les élèves ne perdent pas de points le jour de l'examen.

Changement de politique sur la transsexualité en France

Voici un reportage intéressant qui signale un pas en avant contre l'homophobie:

http://fr.news.yahoo.com/3/20090516/tfr-france-sante-transsexualite-56633fe.html

Combien gagnent les députés en France?

Le public britannique est en colère contre les députés au parlement et avec raison. Mais combien gagne un député dans l'Assemblée Nationale et quels sont les avantages en nature d'un parlementaire? Eh bien, un député français est mieux rémunéré que son homologue britannique. Voici les chiffres pour les parlementaires français:

http://www.linternaute.com/actualite/dossier/05/salaires-politiques/salaires.shtml

83,435 euros, c'est le salaire annuel avec les avantages en plus.

Un député britannique gagne £64,766 sans avantages de nature. Les dépenses supplémentaires des députés pour l'année 2007-8 sont ici:

http://www.parliament.uk/documents/upload/HoCallowances0708.pdf

Les comparaisons sont difficiles car le taux d'échange entre la livre sterling et l'euro n'est pas fixe. Il y a deux ans, par exemple, le salaire d'un député anglais était comparable à celui d'un député français. Plus maintenant.

Au niveau européen il semblerait que ce soit les Espagnols qui sont les moins bien rémunérés:

http://uk.news.yahoo.com/22/20090514/tpl-uk-britain-politics-expenses-fb-fact-39349ed.html

On comprend bien la colère des Anglais, mais en fait leurs députés sont relativement mal payés par rapport à certains, et leurs avantages sont moins généreux.

Thursday, 14 May 2009

Planck et Herschel

Image d'Ariane 5 : yahoo

C'est un jour historique pour l'ESA (European Space Agency). Deux satellites ont été lancés aujourd'hui depuis la base de Kourou en Guyane française. Planck et Herschel sont deux satellites dotés d'instruments d'observation qui vont permettre de regarder (très loin) dans l'espace. Ils seront placés en orbite à 1,5 millions de kilomètres de la Terre et ils devraient nous permettre de mieux comprendre les origines de l'univers. Hmm... pas mal!

Pour d'autres infos:

http://fr.news.yahoo.com/4/20090514/tts-france-espace-ariane-ca02f96.html

Entretemps, en tant que grand amateur de Star Trek, je vais voir le nouveau né ce weekend. On dit que c'est le meilleur de la série. Je vous souhaite la paix et longue vie.

Tuesday, 12 May 2009

Deezer

Merci Helen. Après mon post sur Spotify il paraît qu'il y ait un autre site semblable qui porte le nom Deezer. Il fait la même chose que Spotify, mais j'ai l'impression qu'il y a plus de chansons françaises que sur Spotify. Maxime Leforestier y est, par exemple. Il existe d'autres sites de ce genre?

Chose intéressante, quand on va sur Spotify (ou Deezer) on découvre de la musique nouvelle et on est tenté d'acheter des albums. C'est pas bête pour les maisons de disques, mais certaines sont réticentes, EMI par exemple, qui ne met pas de chansons des Beatles sur Spotify.

Loi sur la protection des droits sur Internet


Christine Albanel: la ministre de la Culture à l'Assemblée Nationale. Image: Patrick Kovarik/AFP

Dans un post précédent j'ai évoqué le sabotage du nouveau projet de loi sur les droits sur internet par le parti socialiste. Eh bien, le 12 mai ce projet de loi (qui prévoit de sanctionner le piratage illégal par une coupure de l'accès internet en cas de récidive) a été adopté en nouvelle lecture par 296 voix contre 233. Le projet de loi devra être définitivement adopté par le Parlement suivant un vote au Sénat.

Je reste persuadé que cette loi, si elle entre en vigueur, n'atteindra pas ses buts. Les fournisseurs d'accès ne veulent pas faire la police en surveillant leurs clients.

Cela me rappelle la loi sur la chasse au renard en Angleterre. Il fallait une loi, mais on savait qu'il serait quasiment impossible à la faire respecter, et, selon mes élèves issus de milieu rural, la chasse au renard continue!

Le piratage continuera aussi.

http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/17/636113/telechargement_vote_sans_enthousiasme_de_la_majorite_en_guise_d_epilogue.shtml

Sunday, 10 May 2009

Liens pour pratiquer l'écoute

Vos élèves veulent faire des exercices d'écoute avant l'examen? Voici quelques liens:

GCSE

Foundation
http://www.francais-extra.co.uk/
http://www.hello-world.com/French/conversations/index.php
http://www.bbc.co.uk/schools/gcsebitesize/french/
http://www.zut.org.uk/index.html

Higher
http://www.podcastfrancaisfacile.com/
http://www.ashcombe.surrey.sch.uk/Curriculum/modlang/index_students.htm
http://www.bbc.co.uk/schools/gcsebitesize/french/
http://www.lafrancebis.com (AS)


Niveau AS/A2

http://www.frenchohlala.com/?cat=10 (AS)
http://www.lafrancebis.com (AS)
http://www.curiosphere.tv/ (AS/A2)
http://www.monjtquotidien.com/ (AS/A2)
http://www.rfi.fr/lffr/statiques/accueil_apprendre.asp (A2)

D'autres liens:

htto://www.frenchteacher.net/links.htm

Saturday, 9 May 2009

Spotify

Vous connaissez déjà Spotify? Alors, ne lisez pas ce post. Sinon, allez à www.spotify.com, en deux minutes vous aurez téléchargé un petit logiciel (2mo) et vous aurez accès à une grande variété de musique, y compris pas mal de chanteurs francophones. Une petite recherche m'a permis de trouver Cabrel, Brel, Daft Punk, Brassens et Morane, mais je n'ai eu aucun résultat pour Maxime Leforestier. J'imagine que le nombre de chanteurs va augmenter à l'avenir. On peut écouter la musique en live, mais pas télécharger sur son lecteur MP3. Seul ennui, il y a une pub toutes les 20 minutes à peu près.

Alors, je vois ça plutôt pour quelqu'un qui veut écouter pour son propre plaisir, rechercher des chanteurs nouveaux, écouter de la musique en travaillant à l'ordinateur etc. Pour la salle de classe cela aurait peu d'utilité, à moins que vos techniciens soient vraiment généreux sur la question du filtrage!

www.spotify.com

Thursday, 7 May 2009

Le rapport Sabeg


Yazid Sabeg Image: lereseau.asso.fr

Yazid Sabeg, le "commissaire de la diversité et à l'égalité des chances" nommé par Nicolas Sarkozy, vient juste de remettre un rapport très complet au président de la République. Saberg n'a pas caché le fait que l'arrivée au pouvoir de Barack Obama va faciliter les progrès de son travail. Il ya du travail sur la planche: la France ne compte que trois députés et quatre sénateurs issus de l'immigration extra-européenne. Sabeg veut s'attaquer aux multiples discriminations qui persistent à tous les stades de la vie politique mais aussi de la vie en général.

Parmi les 76 mesures qu'il espère mettre en place:

Démocratiser l'accès aux Grandes Ecoles, imposant par exemple à l'ENA le recrutement de 20% de candidates issues de la diversité d'ici trois ans; la création d'une "commsission pour la diversité"; la revalorisation des filières technologiques (souvent choisies par les jeunes issus de l'immigration); des accords avec les médias pour qu'ils reflètent mieux la société française dans toute sa diversité.

Certains craignent que pour mesurer le succès de toute intitiative il faille créer des "statistiques ethniques". Cela va à l'encontre des traditioms de la République et a suscité des polémiques dans les médias. Sabeg affirme qu'on peut recueillir des données statistiques qui reflètent des critères ethniques mais qui respectent l'anonymat des gens. Nicolas Sarkozy se prononcera sur le rapport en juin.

Pour moi, en ce qui concerne les médias en France, il est certain que les visages blancs dominent, et j'ai bien l'impression que la diversité est plus présente dans les médias britanniques, mais des progrès ont été déjà faits. Peut-on faire des progrès dans le domaine de la "discrimination positive" sans recenser l'origine ethnique des gens? Cela ne sera pas facile.

http://fr.news.yahoo.com/4/20090507/tts-france-diversite-rapport-ca02f96.html

Qui est Razid Sabeg?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yazid_Sabeg

Wednesday, 6 May 2009

Text-to-speech

http://text-to-speech.imtranslator.net/

Vous connaissez ce site? Il permet aux élèves d'écrire un texte, choisir sa langue (farnçais), puis appuyer sur un bouton pour entendre son texte prononcé en bon français. Une de mes élèves s'en est servie pour perfectionner son oral GCSE - et ça a bien marché. Sa prononciation a été transformée.

On peut s'amuser en classe avec le site si on écrit son texte français et puis on choisit une autre langue pour la prononciation. Les résultats sont à la fois bizarres et comiques. Essayez-le.

Tuesday, 5 May 2009

LaFranceBis

Si vous ne l'avez pas déjà trouvé je recommande www.lafrancebis.com. où l'on promet un nouvel exercice d'écoute tous les quinze jours. C'est Christophe Bergue, prof de français langue étrangère à l'université de Kobe au Japon qui propose ce très bon site. Il conviendrait à de bons élèves de Y11 (niveau intermédiaire) ou même aux élèves plus avancés. Je m'en suis servi aujourd'hui avec ma classe de Y11. Il suffit d'appuyer sur play et de faire les exercices bien conçus à droite (style vrai/faux, choix multiple).

Les élèves pourraient s'en servir pour leurs révisions, mais on peut l'utiliser également en cours avec son tableau interactif. Ça ne demande aucune préparation! (Tant mieux.) En plus on peut envoyer un email pour recevoir gratuitement des MP3 dans sa boîte email.

Monday, 4 May 2009

Nouvelle page sur frenchteacher.net

J'ai rédigé aujourd'hui une nouvelle page sur frenchteacher.net. Je m'étais rendu compte qu'il n'y avait aucun lien vers les associations pour professeurs de français. Alors j'ai essayé d'en trouver les meilleurs et en passant j'ai mis un certain nombre d'autres sites importants pour les profs au Royaume Uni, genre CILT, Standards Site etc.

www.frenchteacher.net/professionalbodies.html

Loi sur le piratage sur Internet

Le gouvernement français essaie de prendre des mesures contre l'essor du piratage des films et de la musique sur Internet. Il a présenté un projet de loi au parlement, mais pour empêcher le progrès de cette loi, les députés du parti socialiste ont apparu au dernier moment pour voter contre le petit nombre de députés de droite qui étaient présents.

http://www.lefigaro.fr/economie/2009/03/09/04001-20090309ARTFIG00245-piratage-sur-internet-bras-de-fer-a-l-assemblee-.php

Parmi les mesures proposées: un premier avertissement à tout interanaute qui pirate des films ou de la musique. Dans un deuxième temps le piratage serait puni par la suspension de son abonnement avec le fournisseur d'accès. Finalement, l'internaute verrait sa ligne internet coupée. Les détracteurs de la loi considèrent qu'elle risque de trop aliéner les jeunes.

Le piratage est sans doute un fléau qui nuit énormément a des artistes qui veulent mener une petite carrière et à mon avis il est temps d'envoyer un message plus fort que ce genre de crime n'est plus acceptable. Mais est-ce qu'une loi serait facile à mettre en pratique? Les fournisseurs d'accès n'aimeront pas faire la police eux-mêmes.

J'ai assisté une fois dans notre lycée "jumeau" à une séance faite par un éducateur où il expliquait à la classe la loi actuelle sur le piratage et les conséquences pour les artistes. Le cours était bien reçu et c'est par ce genre d'initiative qu'on va éduquer les jeunes sur les conséquences du piratage. A part quelques avertissements sur les DVDs et dans les cinémas je vois très peu de propagande sur la question en Angleterre.

Reflections on the new GCSEs in England and Wales (3)

When it comes to the new speaking tests we have decided to keep things simple for us and for the students. To do little 5 minute tests at various times over the course seems messy and confusing to me. For students also there would be no sense of occasion and I fear they would under-prepare for tests. I hear the argument that students under-perform when under the stress of the oral exam, but this has not been my experience over the years. In fact, I would say the opposite. When students prepare carefully for an "event" like an oral, they usually prepare thoroughly and perform above their normal classroom level.

So, we have decided to essentially do what we do now. We'll collapse the 5 minute "dialogues" into 10 minute orals. We'll teach a sequence of lessons on our chosen topics and then do an oral at the time of mock exams (November). We'll note the marks for this and then give students a second go later in the year (May) so that they have had a chance to a re-sit.

I imagine that in the rare cases of students who have a really bad day, we could arrange for an occasional third attempt.

I am pleased to see the demise of the role play and the learned presentation. Although the latter was supportive of weaker students, the new format for conversation will still allow for considerable pre-learning.

Reflections on the new GCSEs in England and Wales (2)

The new exams will mark a return to using English questions for reading and listening tests. So we will see a return to "discrete skill testing". This issue is hotly debated within the language-teaching community. The argument for it goes that it ensures clarity for children and that a test of listening, for example, should be just that, not a test of someone's ability to understand a written rubric in the target language. This argument has merit and it is the way that Asset Languages decided to go when they designed their assessment system.

I would argue against it. In the UK, because of our high level of public accountability and because of our systems of performance management, we teach strongly to the exam. In fact, this was the case long before league tables when there was a more informal type of accountability. The results of teaching to the test is the "backwash" effect. From half way through the final year before the exam we practise exam skills and work through past papers as far as we can. Text books are designed to fit with the assessment system and feature similar style assessment tasks.

The result of discrete skill testing is, therefore, that teachers will use a lot more English in lessons than they would ideally like to. Methodology will be compromised as we do lots of tests with exercises couched in English.

This happened post 1987 when GCSE first came into being and exams were soon re-designed to include more target language in questions and rubrics. True, this has been adjusted over the years so that we now see a greater emphasis on visuals and multiple choice.

So don't be surprised if there is a backlash against discrete skill testing sometime in the future as the pendulum swings back.

Anyway, discrete skill testing is what we've got, so we must guard carefully against over-using English in the classroom to ensure that our students get enough high quality target language input.

Reflections on the new GCSEs in England and Wales (1)

One thing they got wrong with the design of the new GCSE exam which our 14 year year-olds will start in September was the mark weightings. Thet are as follows:

Listening 20%
Reading 20%
Speaking 30%
Writing 30%

I have come to believe that the primary skill to we should develop is listening. In child language acquisition it is the key to everything and second language learning learning should reflect this. Spoken fluency is dependent on listening. Our competence with grammar (our internalised rule system) is partly dependent on listening. It is the very way we learn languages. In the everyday use of a foreign language the skill most of us require is listening. We can only converse with people if we can understand what they are saying. Listening is the skill which should predominate in our classrooms.

The second most useful skill we need is probably speaking. Most people judge someone's ability with a language as their ability to speak it. In human language listening and speaking are primary, reading and writing were secondary developments. A case could be made for reading, since, like listening, it is a major source of input and in many jobs where language skills are needed, it is reading which is a key necessity.

Writing is the least important skill even though it has traditionally been highly valued in education.

The weightings we have for the new GCSE were forced upon us by the need for 60% of marks to be based on "controlled assessment" (i.e. a non-external test). If linguists could have chosen their own weightings, they may have gone for something like this:

Listening 30%
Speaking 30%
Reading 20%
Writing 20%

For a number of years we have allotted 25% to each of the four skills, which, although neat and tidy, gave too much weight to writing. Further back in time, when grammar-translation predominated, writing was accorded even greater importance.

I think we have once again been the victims of a need to comply with a system designed for all subjects. The same happened with modular A-levels which did not suit us and the same happens with school timetables where one hour lessons do not suit us. But the people who design, with the best of intentions, new systems enjoy rigidity, conformity and consistency. I dare say our colleagues in other subject areas could find their own issues which stem from rigid systems of this type.

Saturday, 2 May 2009

La Terre vue d'espace

Cela n'a rien à voir avec le français, mais je voulais partager ce très beau powerpoint que ma femme m'a envoyé.

Commentaires

J'ai ajusté les réglages du blog pour pemettre à n'importe qui de commenter sur le contenu de ce blog. Donc vous êtes désormais libre de laisser un message en français ou en anglais.

Blogs

Je viens d'ajouter une nouvelle page au site frenchteacher.net. J'ai essayé de trouver tous les meilleurs blogs et wikis pour les profs de français langue étrangère. Si vous en connaissez d'autres envoyez-moi les liens. Les blogs varient beaucoup. Certains sont interactifs avec des exemples de travail d'élèves, d'autres sont plutôt style journal personnel avec des liens et des idées pédagogiques. J'aime bien voir tous ces exemples de l'exploitation du web2, comme on dit.

http://www.frenchteacher.net/blogs.html